Visitez la région de Bohême à République Tchèque

Si un chant traditionnel allemand vante la douce vie des Tziganes dans les forêts de Bohême, ce n’est peut-être pas anodin. Une nature généreuse, des villes de caractère, des monuments célébrant un passé riche et somptueux, une population avenante et des spécialités goûteuses, voici le décor de cette magnifique région. Le tourisme y tient d’ailleurs une place de choix. Partons à sa découverte pour un petit tour d’horizon qui vous donnera très certainement l’envie de vous y rendre.

Qu’est-ce que la région de Bohême ?

La Bohême est une région de la République Tchèque. Il s’agit même de la région la plus vaste du pays. Située à l’Ouest du pays, la Bohême possède une frontière commune avec l’Allemagne à l’Ouest, avec la Pologne au Nord et avec l’Autriche au Sud. A l’Est, elle confine avec la Moravie, l’autre grande région de la République Tchèque. Sa superficie est d’environ 52000 km².

Il s’agit d’une région historique avec une forte identité, marquée dans sa culture, ses traditions, ses villes et ses châteaux et ses paysages.

Que faut-il voir en Bohême ?

Commençons notre voyage par le lieu touristique par excellence qu’est la belle ville de Prague. Forgée par une histoire dense, la vieille ville de Prague possède d’inestimables merveilles architecturales à ne pas rater. Surnommée la ville aux milles tours et clochers, la ville de Prague a miraculeusement échappé aux bombardements de la seconde guerre mondiale. En ayant préservé ses trésors architecturaux, elle dévoile une palette d’architecture allant du style roman et gothique, en passant par le style baroque et rococo pour nous emmener vers des styles plus récents comme l’Art nouveau ou le cubisme.

La cité médiévale dévoile tout son charme avec ses églises, son château imposant (le Hradschin) et son pont Charles qui enjambe fièrement la Moldau (ou la Vltava en tchèque). La place de la vieille ville et son horloge astronomique du XVème siècle offre un très bel aperçu de l’architecture de Prague, vous y flânerez avec plaisir en dégustant une des spécialités vendues alentour. De là partent de magnifiques ruelles si typiques avec de petits restaurants accueillants. Le musée Kafka est intéressant. La colline de Petrin et sa tour accessible en funiculaire ou à pied, offre une vue à couper le souffle sur toute la ville. Le quartier du château dévoile son charme incomparable au gré de ses ruelles. Ne ratez pas la cathédrale Saint Guy et la Voie d’Or. Et pour terminer sur une touche d’originalité, rendez vous dans le quartier Vonhorady pour y découvrir l’étonnante maison dansante.

Chaque région de Bohême dévoile ses trésors architecturaux ou des coins de nature incomparables. En route pour un petit voyage express ! La Bohême méridionale est sans doute la plus discrète mais mérite notre attention.

Les cités historiques se font plus petites. La merveilleuse petite ville de Český Krumlov offre un écrin médiéval, lové dans un méandre de la Moldau, dont le somptueux château est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Plus loin, le château de Hluboká nad Vltavou et son architecture atypique vaut le détour. La ville baroque de Trebon témoigne de son passé glorieux, elle est entourée de merveilleux étangs. La Bohême orientale a conservé un nombre impressionnant de châteaux. Citons celui de la ville de Litomyšl ou encore le Versailles Tchèque : Nové Hrady.

L’histoire plus récente a aussi marqué la Bohême, des constructions militaires ou des lieux de mémoire vous introduiront dans les tumultes des guerres et des occupations. Le site de Terezin possède une citadelle qui avait été transformée en ghetto juif durant la seconde guerre mondiale puis en camp de concentration.

La nature n’est pas en reste en Bohême, ses grandes forêts invitent à la randonnée. Près de Hřensko, se situe la « petite Suisse tchèque », l’arche de pierre de Pravčická brána est un lieu très apprécié.

La région la plus visitée reste la partie centrale. Une nature généreuse, des trésors d’architecture, des mines d’argent, vous n’aurez que l’embarras du choix. Mais la Bohême centrale ne se limite pas qu’à Prague. D’autres villes sont intéressantes à visiter comme Plzen, Kutna Hora ou encore des stations thermales tout à fait charmantes comme Karlsbad (Karlovy Vary) ou Marienbad (Marianske Lazne). Mais que serait la Bohème centrale sans ses nombreux châteaux dressés fièrement ? Il y en a une dizaine qui valent le coup, et le plus remarquable d’entre eux est celui de Karlstejn, construit par l’Empereur Charles IV.

La spécialité de la région : le cristal de Bohême

Depuis le XVIIIème siècle, la Bohême s’est forgée une réputation internationale grâce à sa cristallerie. La fabrication du verre et du cristal en Bohême remonte donc à une longue tradition. C’est surtout en Bohême du Nord que l’on trouvait les meilleurs maîtres cristalliers, qui ensuite s’implantèrent dans toute l’Europe pour transmettre leur savoir faire. De nos jours la réputation du cristal de Bohême est de renommée mondiale et la cristallerie représente un marché florissant pour le pays. La qualité de son cristal est remarquable et rivalise avec ses concurrents. Les touristes peuvent visiter les grandes cristalleries de Bohême pour découvrir les secrets de sa fabrication, voir des artisans en plein travail et ramener des objets uniques.

cristal de boheme
Le cristal de Bohême

La plus célèbre des cristalleries est sans doute celle de la famille Rückl à Nižbor, situé près de Beroun en Bohême centrale. La famille Rückl s’est spécialisée dans le cristal de luxe depuis le début du XXème siècle. Des guides vous attendent pour vous expliquer cette belle tradition, vous faire découvrir les techniques de fabrication, de taille, de coloration et de gravure du cristal.

Quatre autres cristalleries valent le détour. En Bohême du Nord près de Liberec, se situe la ville de Jablonec nad Nisou, qui possède un musée dédié aux verres et aux bijoux fantaisie. Plusieurs fabricants se partagent cette longue tradition et la perpétue pour le plus grand bonheur des touristes. Toujours au Nord, vous trouverez la cristallerie Nový Bor qui est un des leaders mondiaux dans ce domaine. Plus à L’Est à la frontière morave, se trouve Světlá nad Sázavou, qui abrite la cristallerie la plus moderne d’Europe. Enfin en Bohême occidentale, est implantée la Maison Moser, une des plus vieilles cristalleries de luxe. Plusieurs maisons royales se faisaient livrer leurs verres depuis cette cristallerie, qui possède aussi deux boutiques à Prague.

La Bohême reste une région authentique, pleine de charme, qui mérite vraiment que l’on s’y attarde. Elle réussira à conquérir votre cœur et vous ne serez pas déçu d’un séjour en Bohême, entre amis ou en famille. C’est une destination encore méconnue mais attachante, qui gagne chaque année de plus en plus de touristes.